Institut des
NanoSciences de Paris
insp
insp
5.jpg

EQUIPEX, lauréat 2011.

Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche l’a annoncé dans un communiqué, jeudi 20 janvier : parmi les projets EQUIPEX retenus, l’Equipex « S3 »* (porté par le CNRS-IN2P3) qui prévoit l’acquisition d’un spectromètre à GANIL, a été retenu parmi les 52 sélectionnés cette année (dotation 8 millions d’euros). A ce titre, l’Institut des Nanosciences de Paris (CNRS-UPMC) est impliqué, par l’intermédiaire de l’équipe ASUR.

Le projet FISIC « Fast Ion-Slow Ion Collisison » associé à « S3 » sur la nouvelle installation prévue à Caen, SPIRAL2, ouvre la possibilité d’explorer de nouveaux états de la matière en conditions extrêmes. La Physique Atomique des collisions ion-ion, un des phénomènes les plus répandus dans l’univers et le moins étudié en laboratoire, devrait permettre de comprendre les transferts d’énergie dans les plasmas chauds et d’appréhender les mécanismes élémentaires responsables de l’endommagement des matériaux.

* Super spectromètre séparateur
** Système de production d’ions radioactifs en ligne (phase 2)