Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2015 > Effet protecteur des (...)
insp
6.jpg

Séminaire de l’équipe « Oxydes en basses dimensions » de l’INSP

Effet protecteur des sels de zinc contre l’altération des objets en verre du patrimoine exposés en atmosphère - Fanny Alloteau - Mardi 24 novembre 2015 à 10 h

INSP - 4 place Jussieu - 75252 PARIS Cedex 05 - Barre 22-32 - 4e étage, salle 407

Fanny Alloteau - Centre de recherche et de restauration des musées de France, Palais du Louvre-Paris

Résumé

De nombreux objets en verre du patrimoine conservés en musée montrent les signes d’une altération atmosphérique en progression continue. Actuellement, le meilleur moyen de protection mis en œuvre par les conservateurs et les restaurateurs pour ralentir « sensiblement » l’altération est le contrôle de l’environnement de conservation. Cependant, en agissant directement à la surface du verre, des méthodes de protection beaucoup plus efficaces pourraient être proposées. En s’inspirant de procédés industriels employés pour protéger les verres de vitrage durant leur stockage et leur transport, nous avons récemment mis en évidence l’effet bénéfique de faibles quantités de zinc (de l’ordre de 1µg/cm2) pour réduire efficacement les cinétiques d’altération de verres silicatés alcalins.

En vue d’optimiser un traitement de surface aux sels de zinc pour le contexte muséal, les processus d’altération atmosphérique ainsi que le mode d’action du zinc en surface du verre sont étudiés par des essais de vieillissement en enceinte climatique (contrôle de l’humidité et de la température) de verres répliques représentatifs de compositions altérables du patrimoine (fabriqués par Saint-Gobain Recherche). Des lames de verre ainsi que des poudres de verre, avec ou sans dépôt de sels de zinc, sont vieillies et caractérisées morphologiquement, chimiquement et structuralement.