Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2011 > Etude locale des états
insp
1.jpg

Séminaire nanostructures et systèmes quantiques

Etude locale des états électroniques anormaux dans les cobaltates et les pnictures de fer

Des corrélations électroniques fortes sont susceptibles d’induire une grande variété d’états électroniques exotiques, dont la supraconductivité à haute température critique. Les techniques résonantes comme la RMN, la RPE et la muSR sont des outils puissants pour explorer cette physique, puisqu’elles permettent de sonder en volume les propriétés électroniques locales : susceptibilité de spin, environnement de charge, distribution de champ interne, couplages... En utilisant principalement les résultats obtenus par RMN, je présenterai certains comportements remarquables rencontrés dans les cobaltates et les pnictures de fer, deux familles de composés lamellaires d’un métal de transition présentant une supraconductivité non-conventionnelle. Dans une première partie sur les cobaltates, je mettrai en avant la présence systématique de corrélations magnétiques, ainsi que celle d’une échelle d’énergie dépendant du dopage et associée à un gel des excitations de spin. Dans une seconde partie sur les pnictures, je montrerai principalement la présence d’un ordre électronique local dans des matériaux sous-dopés, susceptible d’influencer la compétition entre magnétisme statique et supraconductivité.