Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2016 > Etude par résonance (...)
insp
6.jpg

Séminaire « Magnétisme et physique du spin » de l’INSP

Etude par résonance magnétique électronique de nano systèmes magnétiques commutables - Jean-Louis Cantin - Mardi 19 janvier 2016 à 11h

INSP - 4 place Jussieu - 75252 PARIS Cedex 05 - Barre 22-32 - 2e étage, salle 201

Jean-Louis Cantin - équipe Couches nanométriques - formation interfaces et défauts de l’INSP

Résumé

Le traitement quantique de l’information repose sur des propriétés quantiques de la matière, telles que la superposition et l’intrication d’états. Dans ce cadre, le contrôle et la manipulation du spin d’entités quantiques bien définies et robustes sont l’objet de nombreuses recherches. Il a été montré récemment que certaines architectures moléculaires ou certains défauts ponctuels dans les solides peuvent constituer des systèmes élémentaires adaptés. Je dresserai un rapide panorama des systèmes que nous étudions à l’INSP par résonance magnétique électronique et présenterai quelques résultats sur des systèmes moléculaires dont le spin est contrôlable par un paramètre extérieur. Je m’attarderai ensuite sur un défaut carbure du carbure de silicium que nous venons d’identifier et dont les propriétés magnéto optiques sont très prometteuses. Ce défaut, nommé ‘centre NV’, est composé d’une lacune de carbone associée à un atome d’azote, l’azote étant un dopant du SiC qui est par ailleurs un matériau déjà bien maitrisé par l’industrie microélectronique et mature pour les applications envisagées. Je présenterai donc les résultats de nos études par résonance magnétique électronique sous excitation optique du centre NV et leur confrontation à des calculs théoriques réalisés en collaboration avec l’université de Paderborn afin d’établir la structure, à l’échelle atomique de ce défaut. Des études avancées des propriétés optiques de ce défaut sont actuellement en cours à l’INSP et ces recherches sont étendues pour valider la pertinence d’autres défauts du SiC à des fins d’applications en traitement quantique de l’information.