Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Espace grand public > Ouvrages et articles (...) > Le tapirage, un art (...)
insp
3.jpg

Le tapirage, un art plumaire bientôt disparu - Serge Berthier - Pour la Science n°460 - Février 2016

Serge Berthier, de l’équipe Nanostructures et optique de l’INSP, vient de publier cet article sur cette pratique perpétuée par les indiens d’Amazonie.

JPEG

Le tapirage consiste à arracher les plumes d’un oiseau vivant, puis à l’enduire d’une mixture grâce à laquelle les plumes repoussent avec d’autres coloris. Elle permettait de personnaliser un oiseau, puis de confectionner des parures inhabituelles. Des études structurales dévoilent les effets du tapirage sur la microstructure des plumes et leurs pigments. Les mécanismes à l’origine de ces effets restent inconnus.

Les plumes jaune et rouge de cette parure corporelle conservée au musée du quai Branly, à Paris, sont des plumes tapirées (elles seraient vertes sur l’oiseau non tapiré). Cette coiffe date des années 1960-1970 et provient de l’ethnie Enawenê-Nawê, au Brésil.
© Musée du quai Branly - Claude Germain

En savoir plus (site de Pour la Science)