Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2010 > Les mousses : des verres
insp
1.jpg

Séminaire général

Les mousses : des verres mous ?

Reinhard Höhler et Sylvie Cohen-Addad

De nombreux systèmes de la matière molle sont constitués d’empilements compacts et désordonnés de petites unités plus ou moins déformables. Ce sont les grains dans une pâte, les gouttelettes dans une émulsion ou les bulles dans une mousse aqueuse. Ces fluides complexes sont appelés des « milieux mous vitreux », à cause de leur structure désordonnée, de leurs relaxations mécaniques lentes couplées au vieillissement ou encore de la transition de blocage qu’ils présentent en fonction de la fraction volumique de la phase dispersée. Leurs structures et comportements rappellent en effet ceux de certains solides amorphes ou des verres colloïdaux, bien que la taille caractéristique des unités et leurs interactions soient très différentes selon les milieux.

Nous discuterons la pertinence de l’analogie entre les verres « classiques » et les mousses aqueuses. À partir d’expériences mécaniques et optiques qui sondent le comportement mécanique des mousses et leur dynamique, nous mettrons en évidence les couplages entre la réponse macroscopique et les processus à l’échelle des bulles, des films de savon et finalement celle, nanométrique, des monocouches de tensioactifs adsorbés aux interfaces liquide-gaz.