Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2013 > Méthode de Lattice Boltzma
insp
4.jpg

Séminaire des doctorants / Post-doctorants / ATER

Méthode de Lattice Boltzmann appliquée à des problèmes de microfluidique - Antoine Riaud - Jeudi 21 novembre 2013 à 14 h

Antoine Riaud, doctorant dans l’équipe Acoustique pour les nanosciences
Jeudi 21 novembre 2013 à 14 h - INSP - 4 place Jussieu - 75252 PARIS Cedex 05 Barre 22-32 - Salle 201 - 2e étage

Résumé

Le monde du génie des procédés et de la biologie connait ces dernières années de profondes transformations. Le concept de Laboratoire sur Puce séduit les industriels et les militaires qui y voient des applications inédites tels que des hôpitaux de campagne parachutables en zone de conflit ou de catastrophes naturelles, des plateformes de biochimie beaucoup plus polyvalentes embarquées à bord de stations spatiales et sondes interplanétaires ou plus prosaïquement la synthèse au jour le jour et adaptée à la posologie de chaque patient de médicaments à faible durée de vie.
La miniaturisation des échantillons et laboratoires pose de nouveaux problèmes car les phénomènes de surface deviennent prépondérants sur ceux de volume, de sorte que les méthodes traditionnelles de design de réacteurs et mélangeurs doivent être réinventées. En particulier, la mécanique des fluides immiscibles et de leur interface devient un élément essentiel du monde naissant de la microfluidique.
Spécialement adaptée au calcul parallèle haute performance, la méthode de Lattice-Boltzmann (LBM) a su s’imposer ces dernières années dans ce problème de prévision des écoulements. Contrairement aux équations de Navier-Stokes qui considèrent la mécanique des fluides d’un point de vue macroscopique, le LBM propose une approche statistique de la physique sous-jacente. Au cours de ce séminaire, je vous présenterai cette méthode qui a dompté Navier-Stokes et, par analogie, s’est attaquée aux équations de Maxwell, Schrodinger, Klein-Gordon...