Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2015 > Protons quantiques (...)
insp
2.jpg

Séminaire des doctorants de l’INSP

Protons quantiques versus protons classiques dans la glace pure et la glace salée sous pression - Yael Bronstein - Jeudi 7 mai 2015 à 14 h

INSP - 4 place Jussieu - 75252 PARIS Cedex 05 - Barre 22-32 - 2e étage, salle 201

Yael Bronstein, doctorante dans l’équipe Oxydes en basses dimensions de l’INSP

Résumé

À cause de leur masse très légère, les noyaux d’hydrogènes sont soumis aux effets quantiques nucléaires (NQE), tels que l’effet tunnel ou les effets de point-zéro. Ces NQE sont d’une importance capitale pour décrire correctement les propriétés des systèmes qui contiennent de l’hydrogène, même à température ambiante. Un des exemples frappants de l’importance de ces NQE est la symétrisation des liaisons hydrogènes dans la glace sous haute pression. Cependant, des expériences récentes montrent que cela change drastiquement lorsqu’on introduit du sel dans la glace, tel que LiCl ou NaCl.

Dans notre étude, nous simulons le comportement des hydrogènes dans la glace salée sous pression en tenant compte de leur nature quantique, afin d’expliquer les changements observés dans leurs propriétés quantiques, en faisant apparaître l’influence du champ dipolaire introduit par le sel dans la glace.