Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2010 > Supraconductivité dans un
insp
4.jpg

Séminaire général

Supraconductivité dans un transistor à molécule unique

Clemens B. Winkelmann

Les transistors à molécule unique sont des dispositifs très prometteurs, entre autres pour des applications de traitement quantique de l’information. Une de leur limitations intrinsèques cependant est associée à leur nombre réduit de canaux de conduction, chacun ayant au mieux une résistance de R_K/2 = h/2e2=12.9 kΩ. Lorsque les électrodes de contact sont supraconductrices, ces corrélations peuvent s’étendre à travers le dispositif entier par l’effet de proximité. Ceci non seulement lève la limitation résistive de l’état normal, mais ouvre également de nouvelles voies pour étudier le transport électronique à travers une molécule unique. La réalisation expérimentale de transistors supraconducteurs à une molécule de C60 est démontrée ici. Ce travail sur des jonctions à base de fullerènes (0D) complète les résultats obtenus ces dernières années sur des jonctions supraconductrices contrôlées en grille à base de nanotubes de carbone (1D) et de morceaux de graphène (2D).