Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2009 > Transducteurs à semi-condu
insp
5.jpg

Séminaire général

Transducteurs à semi-conducteurs moléculaires pour capteurs chimiques

Par Marcel Bouvet

Alors que la plupart des capteurs à semi-conducteurs utilisent des résistors, nous avons introduit les diodes et les transistors à effet de champ comme nouveaux transducteurs. Les avantages et inconvénients des différentes structures seront présentés, en fonction du matériau sensible utilisé, isolant dopé (monophtalocyanines métallées) ou semi-conducteur intrinsèque (bisphtalocyanines de lanthanides radicalaires). Nous verrons alors comment les propriétés électroniques fondamentales de ces deux types de matériaux moléculaires nous ont amenés à les combiner dans un nouveau dispositif baptisé MSDI (Molecular Semiconductor – Doped Insulator heterojunction). Les applications à la détection de l’ozone dans la gamme des ppb et de l’ammoniac dans la gamme des ppm seront présentées.

Références

1- F. Ménil, C.Dejous, D. Rebière, M. Bouvet, « Microcapteurs chimiques », chap. 3 « Reconnaissance chimique », edité par F. Ménil, Hermès, 2008.

2- M. Bouvet, A. Pauly, « Molecular Semiconductor - Based Gas Sensors » in The Encyclopedia of Sensors, edited by C.A. Grimes, E.C. Dickey, M. V. Pishko, American Scientific Publishers, vol 6, 227-270, 2006.

3- M. Bouvet, « Radical Phthalocyanines and Intrinsic Semiconduction » in The Porphyrin Handbook, Part II, vol 19 "Applications of Porphyrins and Phthalocyanines”, edited by K.M. Kadish, K.M. Smith, R. Guilard, Academic Press, 37-103, 2003.