Institut des
NanoSciences de Paris
insp
Accueil > Evénements > Séminaires > Archives 2010 > Transitions intersousband
insp
3.jpg

Séminaire Nanostructures et systèmes quantiques

Transitions intersousbandes en régime de couplage ultra-fort lumière-matière

Yanko Todorov

Le régime de couplage fort lumière-matière apparaît lors de l’interaction résonante entre une excitation électronique et un mode de cavité optique. Si les largeurs de la transition et de la résonance de la cavité sont suffisamment faibles par rapport à l’énergie de l’interaction hW_R , alors les états quantiques propres du système sont des états mixes lumière-matière appelés « polaritons ». Lors de ce séminaire, je vais parler de nos recherches sur une nouvelle classe des états mixes, les polaritons intersousbandes, qui impliquent une transition électronique entre les niveaux dans la bande de conduction d’un puits quantiques fortement dopé. Ces états n’ont été démontré qu’en 2003 dans le domaine du Moyen Infrarouge [1] (l 10µm), et très récemment dans le Lointaine Infrarouge (domaine THz, (l 100µm) [2]. La particularité des polaritons intersousbandes et que la fréquence de couplage W_R peut être comparable avec la fréquence de la transition w_12 . Dans ce régime d’interaction lumière-matière « ultra-forte » des nombreux effets physiques nouveaux, tels les oscillations paramétriques du vide, sont prédits [3]. Dans cet exposé, je vais présenter un système expérimental opérant en régime de couplage ultra-fort et je vais détailler le lien entre ce régime et les excitations collectives du gaz d’électrons.

[1] D. Dini, R. Kohler, A. Tredicucci, G. Biasiol and L. Sorba, Phys. Rev. Lett. 90, 116401 (2003)
[2] Y. Todorov et al., Phys. Rev. Lett. 102, 186402 (2009)
[3] C. Ciuti, G. Bastard, I. Carusotto, Phys. Rev. B 72, 115303 (2005)