Institut des
NanoSciences de Paris
insp
insp
2.jpg

Transparence

De nombreux organismes, en particulier des insectes (lépidoptères, hyménoptères…) ont développé sur leurs ailes de plus ou moins grande surface transparentes. L’intérêt de cette évolution (ou de cette régression) est mal compris, les ailes participant à de nombreuses fonctions (communication, hydrophobie, captage de l’énergie solaire…) grandement affectées par la transparence. D’un point de vue plus physique, de nombreux insectes ont développé des nanostructures antireflets particulièrement efficaces qui constituent une source d’inspiration importantes pour le développement de surface multifonctionnelles industrielles.

Figure 3 : De nombreux papillons comme Hypomenitis oto présentent des ailes entièrement transparentes. Si cela participe au camouflage de l’insecte, elles doivent néanmoins continuer à assurer les autres fonctions. Figure 4 : Structure antireflet d’une aile de cigale (cicada orni)