Institut des
NanoSciences de Paris
insp
insp
4.jpg

Transport quantique d’une excitation

Les nanoplaquettes semiconductrices peuvent être synthétisées avec un contrôle parfait de l’épaisseur et présentent des propriétés remarquables de brillance et d’homogénéité. Les plus petites émettent des photons uniques et se déposent toutes horizontalement, ce qui permet un contrôle déterministe de leur direction et polarisation d’émission. En jouant sur les ligands, on peut les assembler en chaînes de centaines de plaquettes entre lesquelles ont lieu des transferts d’excitation à l’échelle picoseconde.

JPEG